4 raisons de partir vivre en Nouvelle-Calédonie

Située en plein cœur du pacifique sud, la Nouvelle-Calédonie est un archipel qui dispose du plus grand lagon au monde, tout en camaïeu de bleus, avec une faune et une flore bien préservée. Dotée d’une nature luxuriante, d’immenses plages de sable fin, de superbes paysages de Grande Terre, d’une chaîne montagneuse, de falaises, de belles baies, et de vastes plaines, la Nouvelle-Calédonie n’échappe guère au vocabulaire des brochures.

Cet archipel rattaché à la France, est situé à environ 17 000 km de la métropole. S’installer en Nouvelle-Calédonie offre la promesse d’une qualité de vie exceptionnelle, où on apprend à profiter du temps qui passe, d’une manière tranquille et nonchalante.

Que ce soit dans la capitale bouillonnante et multiculturelle Nouméa ou en brousse, les français qui choisissent d’élire domicile en Nouvelle-Calédonie optent pour une expérience authentique, à la découverte des multiples facettes de l’archipel. Voici 4 raisons de déménager en Nouvelle-Calédonie.

1 – Bénéficier de la beauté des lieux

Déménager en Nouvelle-Calédonie c’est s’assurer une vie au soleil, à l’autre bout de la terre, et profiter des excellentes infrastructures sur place, sans trop de dépaysement culturel, vu que cet archipel est rattaché à la France.

La Nouvelle-Calédonie offre une belle qualité de vie à ceux qui projettent de s’y installer, grâce à ses plages paradisiaques, ses eaux translucides et son doux climat tout au long de l’année. La plupart des expatriés choisissent de s’installer à Nouméa, la capitale et ville principale de la province du sud. Cette ville est située à Grande Terre, qui est une île située dans un grand lagon entouré par une barrière de corail.

Nouméa est riche de ses paysages magnifiques, qui laissent découvrir le long du littoral une faune et une flore très bien préservées, à l’image de ses palétuviers centenaires. Cette ville se distingue également par ses côtes jalonnées de superbes plages de sable, avec, en toile de fond, les petites îles de l’archipel de Nouvelle-Calédonie. Tous ces paysages naturels sont une invitation permanente à la détente et à l’apaisement.

2 – Un rythme de vie plus tranquille qu’en métropole

La vie en Nouvelle-Calédonie est nettement moins stressante qu’en métropole, car un air de vacances y règne constamment, grâce au climat tropical du pacifique sud. Pour s’adapter au temps particulièrement chaud, les néo calédoniens vivent principalement le matin, et même les cours à l’école démarrent plus tôt qu’en métropole, pour se terminer vers 15h30. L’après-midi, les principales activités sont les sports nautiques dans les plages.

L’ambiance sur l’archipel est particulièrement conviviale, avec des habitants ouverts et accueillants, qui n’hésitent pas à nouer des amitiés avec les touristes ou les nouveaux résidents. Les citoyens locaux se mêlent sans problème aux visiteurs, et se familiarisent sans aucune difficulté.

3 – Un multiculturalisme omniprésent

En Nouvelle-Calédonie, la société est pleine de diversité, multiculturelle et bénéficie de multiples influences que ce soit dans son architecture que dans sa cuisine. Dans le centre de la capitale, les cases, les maisons traditionnelles, ainsi que les bâtiments qui datent de l’époque coloniale côtoient les quartiers résidentiels huppés.

La population de Nouvelle-Calédonie provient de diverses origines, on peut ainsi trouver :

  • Des métropolitains nouvellement expatriés ou installés depuis plusieurs générations,
  • Des descendants d’anciens colons,
  • La population Kanake,
  • La tribu autochtone,
  • Quelques communautés asiatiques et océaniennes,
  • Des Mélanésiens originaires d’autres territoires français d’Outre-Mer, comme Tahiti, ou Wallis-et-Futuna.

Les offres de loisirs comme les musées, cinémas et galeries d’art, reflètent bien toute cette diversité culturelle.

Pour découvrir le cœur de cet archipel, il est intéressant de passer quelque temps en brousse, auprès des tribus mélanésiennes, ou dans les formes caldoches. Par ailleurs, une aventure dans les îles Loyauté offre des paysages à couper le souffle.

4 – Une multitude d’activités possibles

Avec ses paysages dignes des plus belles cartes postales, son climat et ses plages d’eau limpide, la Nouvelle-Calédonie offre un nombre incalculable d’activités. Il n’y a que l’embarras du choix quant aux activités à faire sur place.

Nouméa, la capitale de Nouvelle-Calédonie, est une ville cosmopolite riche en histoire, et elle fait partie des endroits incontournables à visiter. Il est ainsi possible de profiter des superbes baies, et des plages magnifiques, dans une ambiance tropicale et moderne.

Pour pratiquer le kayak, le VTT ou la randonnée, il suffit d’aller au Grand Sud, à une heure en voiture de la capitale. Cette région offre un dépaysement total, avec son lac artificiel, son parc naturel, ses chutes d’eau, ses ruines et ses vestiges miniers.

Entre mi-juillet et mi-septembre, les amoureux de la nature peuvent observer les baleines au sein de la Baie de Prony, en réservant une des nombreuses sorties en bateau organisées par les professionnels.

L’île des Pins, avec ces îlots magnifiques, est idéale pour tous ceux qui désirent pratiquer des activités sportives, effectuer des balades en pirogue, ou simplement se relaxer sur une plage paradisiaque.

Pour les adeptes de visites et de découvertes, la Nouvelle-Calédonie offre de nombreuses possibilités. Un passage dans la brousse, sur la côte ouest de la Grande Terre, est une étape incontournable dans la découverte de la Nouvelle-Calédonie. Il s’agit d’un territoire caractérisé par l’élevage du bétail, comme au Far West, où il est possible de rencontrer les cow-boys calédoniens.

Les îles Loyauté, Lifou, et la Côte Oubliée sont également des endroits à ne pas rater pour ceux qui vivent en Nouvelle-Calédonie, qui permettent de découvrir la vie traditionnelle, de résider au sein des tribus, ou d’admirer les territoires sauvages.

Quelles sont les démarches pour déménager en Nouvelle-Calédonie ?

Comme pour toute expatriation, certaines formalités administratives sont nécessaires pour un déménagement en Nouvelle Calédonie. Avant tout, il est important de savoir que cet archipel dispose d’un statut particulier, en ce qui concerne le droit de citoyenneté et le visa. En effet, la Nouvelle-Calédonie n’est pas un territoire d’outre-mer, mais elle est rattachée à la France, à travers un statut spécial, selon l’accord de Nouméa.

Pour s’installer en Nouvelle-Calédonie, il faut un passeport en cours de validité, mais la citoyenneté néo calédonienne est liée à une qualité juridique unique au sein de la nationalité française. Ainsi, il est impossible pour un expatrié français de devenir citoyen de Nouvelle-Calédonie s’il ne réside pas sur place depuis novembre 1998, et sous certaines conditions.

La monnaie locale est le Franc Pacifique, mais l’utilisation de la carte bancaire française est possible et gratuite. De même, l’ouverture d’un compte bancaire sur place est une opération simple, qui se fait sur présentation d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile.

D’un autre côté, les français ont l’autorisation de travailler librement en Nouvelle-Calédonie, dans une économie des plus dynamiques de l’outre-mer, grâce à ses réserves de nickel et à son fort PIB par habitant.

Trouver un travail peut s’avérer difficile dans certains secteurs qui sont réservés en priorité aux citoyens locaux. En revanche, les métiers du médical, du paramédical et du social sont plus accessibles car ils connaissent des difficultés de recrutement local.

Enfin, il ne faut pas oublier qu’un départ doit se préparer longtemps à l’avance, et qu’il existe de nombreuses sociétés de déménagement à l’international, qui facilitent le transport des affaires de la métropole, tout en prenant en charge l’ensemble des formalités douanières. Ainsi, il est préférable d’avoir recours à un transit maritime pour transporter le véhicule, les meubles et les affaires encombrantes, en louant un conteneur avec une capacité adaptée au volume des biens à emmener.

Laisser un commentaire